Objectif Conseils - Expert en gestion de patrimoine

Sans la liberté du conseil, il n'est point de patrimoine adapté

 

Demain ?

Edito - 11 octobre 2019

Soyons honnêtes : conseiller les épargnants est aujourd’hui très difficile.
En apparence tout est cher : bourses mondiales, immobilier, valeurs refuges.
Les fonds en euros meurent peu à peu, nos placements bancaires ne rapportent plus rien ; bientôt nos dépôts seront taxés ou, ce qui revient au même, les frais bancaires seront rehaussés.
En bref, le risque semble cher payé et l’absence de risque sera bientôt coûteuse au sens propre du terme.
Que faire ?
Comme toujours, il importe à la fois de prendre de la hauteur pour comprendre et discerner, puis de prendre une loupe et scruter ce qui doit l’être.
Prendre de la hauteur lorsque le brouillard tombe : c’est aussi remettre en cause fondamentalement nos habitudes économiques, nos comportements d’épargne, notre compréhension de ce que signifie le risque. C’est admettre que quelque chose a changé, que les modèles macroéconomiques d’hier ne fonctionnent peut-être plus, sauf dans l’entreprise.
Prendre une loupe ou une lampe en plein brouillard : c’est analyser très en détail nos budgets de fonctionnement, ou autrement dit le mode de financement de notre train de vie : c’est planifier.
L’immobilier n’a jamais créé de richesse par lui-même, car les pierres, le béton, le verre et le bois ne sont que matière. L’accroissement de valeur n’est pas, dans ce cas, synonyme de création de richesse, mais de déséquilibre entre l’offre et la demande.
Un actif bancaire n’est qu’une écriture sur un compte et s’il produit des intérêts ce n’est que la contrepartie d’un contrat passé entre un débiteur et un créditeur.
L’entreprise est le seul lieu de création de richesse car sa valorisation est le fruit de l’intelligence, de l’énergie et de la volonté des hommes qui y travaillent ; c’est un actif dynamique par nature.
C’est elle qu’il vous faut scruter pour y investir et comprendre qu’au-delà des apparences, certaines valeurs sont tout à fait abordables.
C’est pour cette raison que vous devez planifier vos besoins, période par période, afin de connaître intimement les montants que vous pouvez investir et surtout les durées pendant lesquelles vous saurez être patients avant d’être récompensés d’une prise de risque maîtrisée.
C’est de tout cela dont nous parlons avec nos clients et nous l’espérons, pour ceux qui nous lisent, nos futurs clients.

Le 11 octobre 2019

Jacques Riché


Name:
Email:
Subject:
Message:
x

 

RSS
123