Objectif Conseils - Expert en gestion de patrimoine

Sans la liberté du conseil, il n'est point de patrimoine adapté

 

En même temps ?

Edito du 5 avril 2018

Cette expression si familière que nous prononcions tous sans nous en apercevoir depuis des lustres nous est soudainement apparue depuis peu comme la panacée, la méthode absolue à même de résoudre tous nos problèmes !

Le « En même temps » est presque devenu l’alpha et l’oméga, chacun s’appropriant cette formule si rassurante qu’elle nous donne l’impression d’être soudainement et enfin efficaces après tant d’années de surplace.

Quelle délivrance, quel sentiment de liberté, quelle force revêt cette formule qui nous évite de choisir et donc de renoncer.

Car faire « En même temps » est une manière de ne pas choisir.

Chacun pensera ce qu’il veut et jugera si, au-delà du promoteur de la formule, cette manière de procéder peut réussir sur le plan politique.

Mais sur le plan économique, mais dans le monde réel nous devons nous interroger sur la pertinence d’une telle approche.

Pouvons-nous en même temps nous endetter et préserver une marge de manœuvre financière, pouvons-nous en même temps surconsommer et préserver la planète ? Pouvons-nous en même temps inonder la planète de liquidités faciles et maintenir intact le sens du travail de l’effort et de l’épargne ? Pouvons-nous en même temps accroître à l’infini la circulation des hommes et des marchandises et préserver l’idée même de nation et de territoires ? Pouvons-nous en même temps continuer d’accroître le poids de l’état et des prélèvements obligatoires et libérer l’économie ?

Et nous tous qui tentons de gérer nos patrimoines dans ce maelstrom financier, pouvons-nous en même temps consommer, épargner, payer nos impôts toujours plus denses, élever nos enfants et les protéger, transmettre ou encore créer des entreprises ?

Pouvons-nous en même temps risquer et ne pas risquer ?

En résumé toutes ces questions en rejoignent une : choisir, établir des priorités et parfois renoncer, c’est-à-dire être adulte.

C’est, le plus modestement possible, ce que nous tentons d’être chaque jour dans l’exercice de notre métier.

 

Le 5 avril 2018

Jacques Riché

Name:
Email:
Subject:
Message:
x

 

RSS
12