Objectif Conseils - Expert en gestion de patrimoine

Sans la liberté du conseil, il n'est point de patrimoine adapté

 

Quelle reprise ?

Edito - 19 mai 2020

V, U, L, W, J !

 

Non, il ne s'agit pas d'un nouveau poème de Rimbaud, seulement des lettres utilisées par nombre d'économistes pour tenter d'illustrer la forme que pourrait prendre la reprise économique dans quelques mois ou années.

 

Mais au fond, tous ces chiffres ne sont que des moyennes, des tendances, des résultats d'algorithmes qui ne reflètent en rien la réalité, votre réalité.

 

Les moyennes ont caché aux gouvernants de la planète les "gilets jaunes" de tous pays de la même manière que les tombereaux de liquidités déversées par les banques centrales et qui alimentent aujourd'hui la remontée des marchés financiers cacheront les faillites de très nombreuses petites entreprises qui, elles, ne sont pas cotées en bourse.

 

S'ils souhaitent sortir de l'éternel fonds en euro ou de la dernière promotion immobilière défiscalisante, les épargnants, les investisseurs et leurs conseils devront avant toute décision, oubliant les chiffres si rassurants ou anesthésiants de ce l'on appelle la macro-économie, effectuer un vrai travail d'analyse.

 

Sortir du dictat des moyennes nécessite de produire un effort : Celui de chercher la bonne information, de se former pour en tirer une juste analyse, d'identifier les secteurs et les entreprises qi navigueront le mieux dans les mois et années à venir.

 

Celui de sélectionner les classes d'actifs, c'est-à-dire les natures d'investissement, qui les protègeront de l'érosion monétaire. Inflation dont nous pouvons pressentir que la résurgence naîtra des relocalisations à venir des industries et productions aujourd'hui éparpillées sur cinq continents et de la nécessité d'atténuer le poids d'une dette devenue trop lourde à porter.

 

Celui encore de comprendre ce fameux "panier de la ménagère" auquel personne n'a jamais réussi à s'identifier mais que nous venons tous d'ausculter attentivement, pour nous-même, durant ces deux mois de confinement.

 

Vous n'êtes pas une moyenne.

 

Essayons, ensemble, de rester à l'écoute des seuls chiffres qui doivent être pris en compte : les vôtres et derrière ces chiffres des personnes nécessairement uniques qui leur donnent du sens.

 

La seule reprise pérenne sera celle produite par notre travail, nos efforts, notre créativité, notre volonté de nous adapter, notre force collective, notre solidarité car, une fois tarie la lance à liquidités des banque centrales, cette reprise ne dépendra que de nous-même.

 

 

Jacques Riché

Le mardi 19 mai 2020

 

Name:
Email:
Subject:
Message:
x

 

RSS
123